Faire fondre la glace

Traiter une blessure avec du moxa

La médecine chinoise propose différents outils pour traiter une blessure : acupuncture, saignée, ventouse, et surtout le moxa!

Le moxa est une préparation à base d’armoise séchée qui va en brûlant dégager une chaleur constante et permettre de réchauffer les méridiens et les tissus.

.
L’idée à retenir est que pour cicatriser, les tissus ont besoin d’avoir un apport important en sang. Or les tissus blessés perdent cette circulation, du sang coagule dans les tissus, ce qui provoque la douleur.

Le moxa en réchauffant les tissus va permettre de restaurer cette circulation sanguine, de briser les amas de sang coagulé et d’accélérer le processus de cicatrisation.

.

Ceci va à l’encontre de la pensée commune qui veut que l’on utilise du froid pour réduire l’inflammation : même si le froid fonctionne à court terme, il peut provoquer des pathologies chroniques sur le long terme (douleurs chroniques, arthrite,…) comme l’explique Tom Bisio dans l’extrait suivant :

LE FROID C’EST POUR LES MORTS

En 1984, je me suis entraîné à Taiwan avec Shu Hong-chi, le maitre de mon enseignant de Xing-Yi kung fu. Il était connu localement sous le surnom de “mains magiques” grâce à ses facultés pour remettre les os en place, maître Shu était l’un de ces rares enseignants dont les incroyables capacités était renforcées par sa sagesse et son humour.
Un jour après l’entraînement je l’observais traiter un autre étudiant qui s’était foulé une cheville. Quand j’ai suggéré l’idée d’utiliser le froid pour réduire l’enflure, il a répondu avec cette simple phrase : “le froid c’est pour les morts.” Je me rappelle avoir été étonné par cette réponse cinglante, et pourtant elle reflète la pensée profonde de la médecine chinoise.
Le froid est très utile pour préserver les corps dans un état figée. Il ralentit ou arrête la décomposition de la nourriture ou d’un cadavre mais il n’aide pas à guérir des tissus blessés. Le froid réduit le gonflement initial et l’inflammation quand une blessure vient de se produire, et il réduit la douleur, mais cela a un coût. Contracter localement les vaisseaux sanguins et les tissus en les congelant bloque le retour d’une circulation normale. Le sang et les fluides qui stagnes coagulent, se contractent, et durcissent avec le froid, les rendant difficile voire impossible à disperser par la suite. Ce n’est pas rare de voir une entorse de cheville qui a été traitée avec de la glace toujours légèrement gonflée plus d’un an après le moment de la blessure.
Le froid provoque la contraction des muscles. Quand vous sortez par une journée de froid, les muscles se contractent automatiquement pour produire de la chaleur. Vous pouvez ressentir comment le corps se replie sur lui-même lorsqu’il est exposé au froid. Tous les athlètes savent qu’il est plus difficile de s’étirer et plus risqué de se claquer un muscle par temps froid. Appliquer du froid sur une zone blessée provoquera des contractions dans les muscles, les ligaments, et les tendons qui sont déjà contractés du fait d’avoir été distendus. Cela va ralentir le processus naturel de guérison et empêcher de retrouver une mobilité normale.
En médecine chinoise, il y a la notion suivante : le froid et l’humidité peuvent pénétrer des zones du corps là où l’énergie vitale a été compromise. Cela peut conduire à des douleurs de type arthrite qui augmentent souvent avec les changements météorologiques et qui sont difficiles à traiter. Je regrette encore le jour où j’ai traité ma patella fracturée par le froid. Cela m’a pris des années de traitement pour stopper la douleur lors des jours froids et pluvieux.
Alors pourquoi utilise-t-on autant la glace? C’est un mystère pour moi, en particulier si vous prenez en compte que la médecine chinoise sportive propose cinq alternatives qui, quand elles sont utilisées de manière combiné, réduisent le gonflement et l’inflammation et restaurent une circulation normale, rapidement, sans aucun des effets indésirables provoqués par l’usage du froid :

1- Les points d’acupuncture d’urgence pour remettre l’énergie en mouvement, stopper la douleur, et encourager la circulation.

2- Les ventouses et les saignées locales pour extraire et disperser le sang et les fluides coagulés et obstruant la circulation normale. Souvent cela réduit immédiatement la douleur.

3- L’auto-massage avec des pommades telles que “la pommade contre les traumatismes”, qui font circuler le sang, réduisent l’inflammation, et stoppent la douleur. Cela aide à évacuer le sang et les fluides bloqués dans la zone, réduisant le gonflement.

4- Les cataplasmes et les emplâtres aux plantes refroidissantes vont réduire l’inflammation mais également stimuler la circulation et aider les muscles et les tendons déchirés à guérir.

5- Les pilules ou poudres à base de plantes prises oralement pour soutenir la circulation du sang et prévenir les stagnations à venir.

Si vous devez utiliser du froid, ou si rien d’autre n’est disponible, essayez de ne l’appliquer que pendant 10 minutes par heure. Cela va aider à réduire le gonflement mais en minimisant les effets secondaires négatifs.

extrait et traduit du livre : “A Tooth from the Tiger’s Mouth” de Tom Bisio aux éditions S & S International